Publié dans Pause café

L’homme qui voulait faire taire les femmes

Afin de garder une certaine droiture morale, les femmes ne doivent plus rire en public. C’est pas moi qui le dit, c’est le vice-Premier ministre turc Bulent Arinç. Encore un qui a oublié que le rire pouvait être une arme redoutable…

La preuve, sur Twitter de nombreux auto-portraits sont pris un peu partout dans le pays par des femmes de toutes les générations. Pour dénoncer un régime qui se veut de plus en plus totalitaire, elles rient. Leur hastag: #kahkaha (« rire » en turc).

Si vous le pouvez, allez voir, ça fait chaud au cœur. En tout cas, sachant que les prochaines élections auront lieu ce 10 août, je pense qu’on doit bien se marrer, en Turquie…

Publicités

Auteur :

Blogueur et écrivain à mes temps trouvés. Adepte de la pensée critique et passionné par le webmastering, l'apprentissage et la protection animale. Je préfère croire ceux qui cherchent la vérité et douter de ceux qui affirment l'avoir trouvée.

25 commentaires sur « L’homme qui voulait faire taire les femmes »

  1. Je suis atterrée par autant d’inepties ! L’homme aurait-il peur du pouvoir de la femme ? A force de leur interdire tout et n’importe quoi, sans être féministe pour un sou, j’ai de plus en plus l’impression que l’homme a peur ! Il est vrai qu’il y a souvent eu de grandes femmes près de certains hommes pour les « guider » de façon inconsciente et leur faire gérer certaines crises, de là à dire qu’un jour elles vont les écraser…
    Beaucoup de mal à comprendre ce total manque de respect !
    J’espère que nous dans nos pays et nos filles ne connaîtront pas ce genre de choses 😦

    Aimé par 2 people

      1. Justement, nos mères ont connu… et nos mères nous ont élevées, éduquées dans un monde où une place nous a été aussi laissée avec des droits … alors à notre époque, quand je lis des choses comme ça, je suis sidérée de voir qu’encore au XXIe siècle on vit au moyen âge !

        Aimé par 1 personne

        1. Exactement!! Encore que tout le monde se réfère au moyen âge, mais les mœurs, les femmes étaient plus libres qu’il n’y paraît (malgré la fameuse ceinture de chasteté) 😉 En tout cas, il y a une espèce de régression, de crispation, qui se font un peu partout, plus ou moins fortes et même chez nous 😮
          Les gens ont peur, les hommes OUI, très, mais aussi les femmes.. mais là c’est encore une thèse à 15 volumes 😉

          Aimé par 2 people

    1. Effectivement. 😀

      (je me suis permis de modifier très légèrement ton commentaire, le lien que tu as voulu afficher peut être cliqué directement en cliquant sur ton pseudo)

      J'aime

    1. Déjà, l’europe a été mal ficelée et au passage de l’euro ça a été encore pire. On ne peut pas faire grandir une europe déjà mal en point. Il faudrait uniformiser à plein de niveaux avant de pouvoir laisser entrer un quelconque nouveau pays. Mais aujourd’hui on ne marche que par coups de portefeuilles, gros chèques et autres promesses dessous la table… il n’y a pas de logique…
      Le jour où les impôts, les systèmes sociaux, chomage etc seront mis à plat et un tantinet ressemblant d’un pays à l’autre alors on pourra parler d’europe…

      Aimé par 2 people

Quelque chose à dire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s