Publié dans Pause café

Liberté, égalité, fraternité?

 

Salut, c’est moi ! Surpris de me voir ? A vrai dire je ne comptais pas poster avant Jeudi, mais vu les récents événements j’ai eu pas mal matière à écrire, surtout par rapport à ce qui s’est passé hier. Vous savez, le truc qu’ils ont appelé « unité nationale ». Je m’étais promis de ne pas parler politique(s) (je déteste ça) mais là c’est le bouquet !

Marche républicaine ? UNITÉ nationale ? J’avoue que pendant un moment j’y ai cru. Jusqu’à ce que j’apprenne que le Front National n’avait pas été invité contrairement à tous les autres partis politiques. Et sur une note un peu plus personnelle: qu’est-ce que des associations anti-racisme viennent faire au milieu d’une marche concernant la liberté d’expression, une marche sur les attentats envers le journal satirique? Je suis bien d’accord que c’est regrettable mais auraient-elles été là si c’étaient des personnes d’autres religions qui figuraient parmi les victimes de l’hypercacher? Sans parler des responsables religieux musulmans qui disaient « je suis musulman, je suis Charlie »… Alors qu’ils ont quand même porté plainte contre eux justement par rapport aux caricatures.

En effet, de quel droit un parti politique peut-il « interdire » à un autre d’y participer ? De quel droit peut-on dire aux français qui ont voté Front National (soit 25% lors des élections européennes) de rester chez eux ?

(tu la sens, la récupération politique?)

Elle est belle, tiens, « l’unité » nationale…

Je précise au cas où : je ne suis pas un adhérent du Front National et je ne partage pas ses idées. Mais si on n’invite pas ce parti sous prétexte qu’il « reste marqué par son histoire » (c’est pas moi qui le dit, c’est Julien Dray, du Parti Socialiste), alors il faut aussi refuser le Parti Communiste (Staline, Mao Zedong, etc ont été les leaders d’un Parti Communiste), l’Union pour un Mouvement Populaire (pour les récents scandales financiers) et même… Le Parti Socialiste lui-même ! Bah oui, vu que François Mitterrand lui-même a créé le Front National !

Qu’est-ce qu’on fait, alors ? On interdit à tout le monde de marcher ? Où on réalise simplement qu’il faut défiler sans bannière de parti et récupération politique à deux balles ?

Personnellement, mon choix est fait. La défense de la liberté d’expression n’a rien à voir ni rien à faire avec la politique et appartient à tout le peuple français.

Publicités

Auteur :

Blogueur et écrivain à mes temps trouvés. Adepte de la pensée critique et passionné par le webmastering, l'apprentissage et la protection animale. Je préfère croire ceux qui cherchent la vérité et douter de ceux qui affirment l'avoir trouvée.

8 commentaires sur « Liberté, égalité, fraternité? »

  1. Je suis d’accord pour le FN, si on parle de liberté d’expression et d’égalité, il fallait l’inviter, même s’il est pourri jusqu’à la moelle ce parti. En revanche, qu’est ce qui te gêne dans la présence des associations anti-racisme?

    Aimé par 1 personne

  2. Comme toi, très rapidement j’avais dit à mes enfants : ça sent (en fait j’ai dit « ça pue ») la récupération politique à fonds et la presse n’aura de cesse de raconter tout et n’importe quoi sans retenue.
    Et bien oui on y a été … des partis politiques qui défilent dans un « unité nationale » alors qu’au départ ce sont simplement les citoyens qui se sont spontanément réunis… le gouvernement a fait le choix de ne pas inviter le FN ? Ne pas inviter ???? mais qui parle d’inviter ? C’est un mouvement humain qui s’est fait… et non seulement le gouvernement n’invite pas un parti qui existe et qui a ses électeurs « légaux » mais il accepte de recevoir des gouvernants de pays où la liberté est bafouée ???!!!! Le hammas ????
    Je ne suis pas lepeniste mais je ne comprends pas cette mise à l’écart… Au nom de quoi ? si c’est ça l’unité nationale, alors la france est définitivement à l’ouest !

    Quant aux médias, ils m’ont agacée… ces images en boucle, les informations divulguées pendant les interventions au risque de faire tuer des otages…

    Mes pensées vont toujours à toutes ces familles meurtries, blessées, choquées ! Mes pensées vont aussi à ces hommes du RAID, du GIGN, du GIPN qui y sont allés comme d’habitude avec conviction et ténacité… Je suis toujours sous le choc…

    J’entends déjà les récupérations politiques et les uns et les autres se gausser d’avoir été à la hauteur. « sous Hollande, nous avons fait ci et ça »

    Mais au départ, personne ne s’y trompera, le peuple s’est soulevé sans qu’on lui demande rien. C’est le peuple qui a choisi…

    Désolée je m’emporte 😦

    Aimé par 1 personne

  3. Pour moi, le problème est dans l’intitulé « Je suis Charlie ».On nous rabâche que cette manif n’est pas que pour le Journal mais aussi pour les victimes et pour la liberté d’expression et au final tout le monde ramène quand même tout au journal. D’un côté je peux e comprendre vu que c’est le contenu du journal qui déplaisait et qui a conduit ces terroristes à passer à « l’action ». Mais d’un autre côté cette expression laisse croire que tout le monde appréciais le journal et son contenu alors que c’est faut. Je trouve qu’on fait passer le journal avant les victimes et qu’on oublie les victimes autres que les dessinateurs et journalistes de Charlie Hebdo.

    Aimé par 2 people

Quelque chose à dire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s