Publié dans Pause café

L’intox de la détox

Quand il fait chaud, j’ai de moins en moins envie de bouger. Par contre, je ne peux pas m’empêcher de compenser en réfléchissant à tout et n’importe quoi, juste pour ne plus penser à la température. Du genre: mes tags en retard (faudrait vraiment que je m’y mette en fait), les trucs qui m’ont interpellé dernièrement, 42, tout ça…

Et lors des dernières chaleurs, justement, j’ai été passer des vacances bien méritées avec mes cousines pour un anniversaire. Après celui-ci, et alors que j’étais en mode « limace », j’ai constaté que l’une d’elle se trimballait régulièrement avec des jus au concombre, au citron, où je ne sais quoi d’autre… En soi, je n’ai rien contre ça. Chacun peut bien se faire un jus à ce qu’il veut (je suis le premier à préférer un bon jus d’oranges pressées plutôt que du soda). Là où ça ne passe pas, c’est quand on leur prête des qualités qu’ils n’ont jamais eu et que ça devient ultra marketing, voire anti-scientifique au possible.

Ça faisait un bon moment que j’entendais de plus en plus parler des cures de « détox ». Comme quoi, il serait nécessaire de purifier son organisme de toutes les « toxines » apportées par les aliments/la pollution/les médicaments (rayez la mention inutile) que nous ingérons au fil des jours.

DETOX INTOX

Le problème, c’est que c’est totalement inutile et que ça peut s’avérer dangereux pour la santé (1, 2 et 3).

Pourquoi cela ? Parce-que non seulement notre organisme le fait déjà pour nous (et très bien de surcroît, sauf si l’on souffre de maladies graves (4)), mais en plus certaines affirmations sont totalement erronées (un comble quand ce sont des nutritionnistes qui sont censés nous conseiller).

A savoir, si le foie, les reins et les intestins ne fonctionnaient pas bien, nous serions morts en quelques heures!

La peau n’entre pas dans cette catégorie, contrairement à ce qu’en disent certains sites et autres « spécialistes » plus ou moins auto-proclamés, car celle-ci n’a aucun rôle à jouer là-dedans (5). Un patch censé éliminer les « toxines » par les pieds à d’ailleurs été testé. Résultat: ça ne sert strictement à rien! (6)

Intéressons-nous à ces fameuses toxines, d’ailleurs. En 2009, une organisation anglaise du nom de Sense about Science demanda aux fabricants de 15 produits « détox » de définir ce que sont les toxines que leurs produits sont censés éliminer. Aucun d’eux ne fut en mesure de répondre à cette question, ni même donner une définition du terme « détox » . (7)

La seule définition possible de ce qu’est une toxine, c’est ça: une substance toxique fabriquée par un être vivant. On peut notamment citer les venins d’animaux (celui de certains serpents s’attaque aux neurones ou agit sur le sang) ou la vérotoxine (produite par une bactérie du nom d’ Escherichia coli). Rien à voir avec les « toxines » présentes dans l’air ou les aliments et qui attaqueraient nos cellules ou encombreraient notre système digestif, donc.

La seule vraie detox

En fait, il y a deux types de detox : celle citée plus haut, concept pseudo-médical qui n’a aucune efficacité prouvée (tout au plus un vulgaire effet placebo) à part celle de vider le porte-monnaie et… La véritable détoxication, qui se pratique dans les hôpitaux pour aider les personnes victimes d’un véritable empoisonnement ou dont les reins ne peuvent plus remplir leur rôle. (8)

Vous voulez vraiment éviter d’absorber des trucs pas très nets dans votre organisme ? Alors lavez vos aliments et cuisez les, ça sera plus efficace et bien moins cher que ces « cures » à base de tout et n’importe quoi (summum de la bêtise, le lavement au café (9)). Ajoutez-y une prise de repas raisonnable (ou mangez un peu plus léger après les fêtes) ainsi qu’une activité physique régulière et vous serez en bien meilleure santé.

Sources :

(1) Doctissimo: si la détox n’était qu’une intox?

(2) Sciences et Avenir: les régimes detox sont-ils nocifs?

(3) Santé Magazine: jus de légumes, une tendance détox controversée

(4) Le pharmachien: 5 mensonges au sujet des toxines… et des produits pour nettoyer le système

(5) Peau saine: désintoxiquer la peau, un mythe

(6) Sciences et Avenir: les patchs des pieds à l’épreuve des faits

(7) The Guardian: You can’t detox your body. It’s a myth. So how do you get healthy?

(8) Allo Docteurs: Insuffisance rénale : tout savoir sur la dialyse

(9) AFIS: cures « détox » : intox !

Bonus:

Au cours de mes recherches, je suis tombé sur de drôles de trucs. Pour la majeure partie, ce n’était tellement pas « scientifique » que j’ai préféré en rire plutôt qu’en pleurer. Morceaux choisis:

Affirmation fausse et non sourcée N° 1: Je dis que les Anciens l'ont fait (sans dire qui ils sont), alors il faut le faire

Qui sont ces « Anciens »? Les cetras, nos arrières grands-parents, nos ancêtres les gaulois, les hommes préhistoriques? Déjà qu’il n’y a aucune référence à ce qui est affirmé (on peut donc réfuter sans avoir besoin de preuves), il est nécessaire (et amusant, en un sens) de noter que l’ancienneté d’une pratique ne prouve en rien son efficacité (sinon, autant affirmer que les saignées sont plus efficaces que les médicaments modernes puisqu’elles ont été pratiquées depuis l’Antiquité).

Affirmation fausse et non sourcée N°2: notre corps est programmé pour ne se nettoyer que deux fois par an.

Ce qui est faux: nos organes sont naturellement programmés pour se purifier en permanence, comme prouvé plus haut.

Cette capture d’écran a été faite sur un site de beauté qui fait la promotion de la « détox ». Après explications avec elle, elle m’a d’ailleurs avoué ne pas avoir publié un commentaire que je lui avais laissé car « il dément tout ce que les nutritionnistes disent » et a préféré se fier à une source médicale chez qui se renseigner pour écrire son article. Je ne peux que lui conseiller de changer de sources, de faire des recherches sur internet à propos de l’arnaque détox (mais surtout d’éviter ce que l’on appelle le cherry picking, c’est à dire le fait de ne sélectionner que des infos qui vont dans son sens) et de rédiger un erratum si elle ne veut pas supprimer son article, car leur crédibilité (elle et sa source médicale) en prennent un sacré coup. Si les sources que j’ai indiqué plus haut ne sont ni médicales, ni vérifiées, je me demande bien ce qu’elles sont

Publicités

Auteur :

Blogueur et écrivain à mes temps trouvés. Adepte de la pensée critique et passionné par le webmastering, l'apprentissage et la protection animale. Je préfère croire ceux qui cherchent la vérité et douter de ceux qui affirment l'avoir trouvée.

4 commentaires sur « L’intox de la détox »

  1. Merci, mille fois merci pour cet article ! Sérieux qu’est-ce que c’est lourd de voir tous les étés ces articles « bien-être » ventant les vertus des « bouillons » (parce que clairement c’est ça, sauf que c’est pas cuit) de fruits et légumes en tout genre censé « purifier ». Faut arrêter le délire deux secondes et comprendre que ça fait pas plus de bien que de boire de l’eau et se nourrir normalement de fruits et légumes sérieux. C’est pas en faisant un simple mélange que ça va faire une potion magique.
    Après, y a des gens qui suivent la mode en ayant conscience que ça purifie rien du tout, et qui boivent ça à la place de sodas ou de jus de fruits pour consommer le moins de sucre possible mais avoir un truc aromatisé quand même. Là ok ^^

    Aimé par 1 personne

    1. C’est clair! Maintenant que la cousine en question sait que ça ne lui apporte rien mais veut quand même en boire juste pour le goût, je n’ai plus rien à lui reprocher. ^^

      Bon, à part quand elle fait un énorme « sluuuuurp » exprès, mais ça…

      J'aime

Quelque chose à dire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s