Publié dans SamSara

La belle et la bête

Le soleil dardait les trains de ses rayons impitoyables. Le moindre petit coin d’ombre étant squatté, une foule compacte de voyageurs se pressait jusqu’à l’intérieur de la gare comme si leur vie en dépendait. Tout du moins, c’est ce que se disait la jeune fille en les regardant bouger. A l’écart, elle observait le manège, qui évoquait en elle le spectacle de vagues se laissant mourir sur la plage. Elle avait été l’une des premières personnes à sortir du train, mais le message qu’elle reçut sur son téléphone l’avait convaincue de prendre son temps. Comme d’habitude, son frère allait arriver en retard. Soupirant, elle réajusta son large chapeau de paille avant de s’asseoir sur un banc propre afin de ne pas salir sa belle robe, posant son sac à main juste à côté d’elle.

Il y a des fois où il exagérait, mais là il avait fait fort… Tout de même, oublier un tel rendez-vous ! Enfin, ce n’était pas la première fois, et ça fait longtemps qu’ils ne se sont pas côtoyés. Mais quand même…

Un raclement de gorge la fit sursauter. Un jeune homme d’une vingtaine d’années se tenait à côté d’elle d’elle. Il était rouge comme s’il venait de courir pendant une longue distance et avait l’air un peu hésitant, mais le sourire qu’il affichait sur son visage en disait long sur son état d’esprit.

Sara lui sauta littéralement au cou.

Salut, grand frère !

Salut, p’tite sœur. répondit Samuel en instant bien sur la fin de sa phrase.

Décidément, il aimait toujours autant les entrées surprises… Au premier regard, son frère était d’ailleurs toujours le même. En fait, les quelques traits qu’ils avaient en commun étaient surtout physiques : même nez, même bouche, mêmes cheveux noirs et fins. Ils avaient failli avoir les mêmes yeux, mais l’œil gauche de Sara en avait décidé autrement. On aurait dit qu’il avait préféré opter pour une belle couleur ambrée plutôt que le discret regard bleu arboré par le reste de la famille.

Comment ça se fait que tu sois en retard ? Tu m’avais juré d’être à l’heure, pourtant. Je sais qu’il fait chaud, mais quand même…

Ouais, ouais, j’ai eu un… Léger contre-temps. répondit Samuel en s’excusant, préférant ne pas lui avouer la raison exacte de son retard.

Nous l’aurait-on changé? plaisanta Sara. Il n’y a pas si longtemps tu aurais réagi autrement. T’éloigner de papa t’a fait du bien, on dirait. Tant mieux…

C’est vrai que sans lui, au moins je respire.

A ce propos, j’ai une lettre pour toi! dit Sara, joignant le geste à la parole en fouillant dans la poche avant de son sac à main qui sembla grogner de mécontentement.

Samuel prit la lettre et soupira en reconnaissant l’écriture. Ne voulant pas trop aborder ce sujet, même entre eux, il rangea vite fait la lettre dans une de ses poches et profita de la distraction pour changer de conversation.

C’est quoi ce bruit, dans ton sac? T’as un vibreur surpuissant pour ton téléphone ou quoi?

Ça? Oh non, rien de particulier… Juste ma Noushka qui fait du bruit.

Ta nuche-quoi? S’inquiéta son frère, ayant peur de la réponse.

Pour toute réponse, la jeune fille fit un petit bruit avec sa bouche. Aussitôt, la tête d’un chat noir aux yeux d’or émergea du sac à main.

Oh, non…

C’est quoi, ça ?

C’est Noushka ! Qu’y a t-il ? Je croyais que tu ne détestais pas les animaux. dit Sara, un peu déçue.

Samuel soupira. Ce n’est pas qu’il détestait les animaux, mais depuis un moment ça semblait surtout être l’inverse.

Peu importe. On y va ? Pas envie de moisir ici, on va être tout sec avant d’être à la maison. J’espère juste qu’il n’y aura pas de chiens au retour…

Publicités

Auteur :

Blogueur et écrivain à mes temps trouvés. Adepte de la pensée critique et passionné par le webmastering, l'apprentissage et la protection animale. Je préfère croire ceux qui cherchent la vérité et douter de ceux qui affirment l'avoir trouvée.

Quelque chose à dire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s