Publié dans Tribulations

Je ne veux pas être écrivain

J’ai l’impression de tomber. Tout est encore confus à l’intérieur de moi, ma raison comme mes sentiments. C’est comme si tout me tombait dessus d’un seul coup. Il faut que je fasse le tri.

Déjà, qu’est-ce que je fais là ? Je n’en sais rien. J’ai l’impression d’être dans un de ces matins bizarres ou je dois faire attention car tout tourne autour de moi. Plutôt que de rester immobile et ne rien faire d’autre qu’attendre que ça passe, il faut que je bouge. Mais vers où ? Je n’en sais rien. Pour y remédier, je ne vois qu’une seule solution : prendre du recul et faire le tri.

J’ai déjà tellement de choses à faire, mais c’est là une priorité pour éviter me perdre, de chuter pour de bon.

Pour commencer, il faut déjà que je m’occupe des réseaux sociaux. Dans le lot de ceux qui sont placés dans ma liste d’amis, il y a les amis connus sur les réseaux et ceux que je n’enlèverai pour rien au monde ; il y a les autres, aussi : ceux à qui je tiens énormément, mais qui ont emprunté un autre chemin que moi. C’est de ceux-là dont je m’occuperai en priorité. Accepter de leur lâcher la main, en quelque sorte. Non pas que je n’éprouve plus rien pour eux, mais je ne vois pas l’utilité de regarder des publications ou des selfies en tout genre qui me feraient penser au « bon vieux temps ». Pour rien, car je sais qu’il ne reviendra pas.

Et puis, il y a mes écrits. Je ne veux rien supprimer mais il va cependant falloir que je fasse un choix pour concilier la vie réelle avec deux blogs, quelques RPG sympas, et toute une liste de récits. Il va certainement falloir que j’en laisse un ou deux au placard le temps que tout s’améliore. Moi et mon rêve de vouloir être écrivain… Je ne vois que cette solution pour y arriver.

Parlons-en, d’ailleurs, de ce rêve. A force de questions, je me suis demandé ce que voulait vraiment signifier « être écrivain ». Et puis j’ai compris que ce n’était pas pour moi. Plus exactement, la propre définition que je donne à ce terme ne correspond pas à ce qui me motive quand j’écris.

Un écrivain est quelqu’un qui écrit, certes. Quelqu’un qui peut voyager dans ses propres récits, parfois jusqu’à les vivre en compagnie des personnages nés de sa plume. Mais je me suis rendu compte qu’il me fallait plus que ça.

Ce que je veux, c’est être un porteur d’histoires. Un voyageur des mots et des contes qui transmet ce qu’il vit et permet à chacun de s’y balader comme il le fait quand il écrit.

En fait, je n’ai plus qu’une envie : lâcher prise et reprendre la route. Il est grand temps que je m’y remette.

Publicités

Auteur :

Blogueur et écrivain à mes temps trouvés. Adepte de la pensée critique et passionné par le webmastering, l'apprentissage et la protection animale. Je préfère croire ceux qui cherchent la vérité et douter de ceux qui affirment l'avoir trouvée.

Un commentaire sur « Je ne veux pas être écrivain »

Quelque chose à dire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s